23 novembre 2011

Andy Razaf : cœur américain, âme malgache ?

Le spectacle donné à Paris aux Folies bergère du 18 au 30 octobre dernier « Harlem swing (Ain’t misbehavin) » me donne l’occasion de parler d’un éternel second dont le nom a été oublié sur l’affiche du programme : Andy Razaf. Il aurait dû y figurer au même titre que Fats Waller, son comparse des années 30, puisqu’il a écrit les paroles des plus grands succès du duo : Ain’t misbehavin (1) , précisément. J’ai déjà relaté, trop brièvement, le retour précipité aux États-Unis de Jennie,  fille du consul américain Waller (sans [...]

Lire la suite de: Andy Razaf : cœur américain, âme malgache ?

10 février 2010

Dans la famille Waller, je demande « John Lewis »

Un blog n’est peut-être pas le lieu pour parler des défauts qu’il présente et des procédés d’écriture qui le régissent mais j’ai ressenti encore une fois, ce sera la dernière, le besoin de me justifier à ce sujet. En relisant quelques-unes de mes notes passées, j’ai pris conscience de l’agacement que la longueur de certaines d’entre elles pouvait susciter, au début de mes épanchements verbaux notamment. Comme les récits des obsessionnels qui n’épargnent aucun détail lorsqu’ils racontent une histoire, quelques textes n’en finissent [...]

Lire la suite de: Dans la famille Waller, je demande « John Lewis »