16 décembre 2009

La rupture, pas la casse…

« Il » nous avait annoncé la rupture, pas la casse. Même s’il faut bien admettre que quelques réformes positives ont été réalisées et ont reçu l’approbation d’une partie du corps social (suppression de publicité sur les chaînes de télévision publiques, de la taxe professionnelle, et quoi d’autre ?), c’est paradoxalement une impression générale de casse qui se dégage. A quelle urgence, sinon financière puisque « les caisses de l’état étaient vides », répond ce besoin de réformer à tout-va : appareil judiciaire (suppression de tribunaux, et peut-être celle des [...]

Lire la suite de: La rupture, pas la casse…