3 novembre 2014

Tu es Chinois, toi! Hommage à Georges Schirmann

Plusieurs professeurs du lycée Charlemagne (de Paris) ont fait l’objet d’un billet dans ce blog mais je n’avais pas parlé des professeurs de dessin jusqu’à présent. Une correspondance échangée avec un ancien condisciple retrouvé grâce au web nous a donné l’occasion d’évoquer l’un deux : Georges Schirmann. Cet enseignant, au physique de « catcheur » selon un autre ancien Carolingien qui le cite en estropiant son nom, fut aussi un artiste talentueux, ce que j’ignorais jusqu’à présent. Contrairement à un de ses collègues, qui assurait ses cours cigarette au bec et qui n’avait eu que [...]

Lire la suite de: Tu es Chinois, toi! Hommage à Georges Schirmann

23 juin 2014

Des bancs du lycée aux champs de bataille et d’une guerre à l’autre

La semaine dernière j’évoquais l’année 1915 et l’arrivée dans l’armée d’un jeune homme qui était encore lycéen quelques années auparavant. En 1918 naissait un des ces garçons qui vingt ans plus tard allaient grossir à leur tour les rangs d’une armée de nouveau en guerre. A la différence de la précédente, cette armée fut battue à plate couture en quelques semaines. De ce fait, beaucoup de ces jeunes gens se retrouvèrent dans les camps de prisonniers. Raoul Damotte était de ceux-là.

Pourquoi Raoul Damotte ? Parce qu’il fut un élève brillant du lycée Charlemagne [...]

Lire la suite de: Des bancs du lycée aux champs de bataille et d’une guerre à l’autre

14 avril 2014

Des airs de Troisième (République) ou de cinquième (de collège)

Les électeurs qui ne font plus confiance aux politiciens ont amplement été confortés dans leur scepticisme à leur égard lors du discours de politique générale de Manuel Valls. En voyant le chahut entretenu par les députés sur les bancs de la Droite, ils ont eu la preuve de l’immaturité d’ une partie des « élus du peuple » par leur façon de donner à la Chambre des airs de Troisième République. Personnellement cette atmosphère m’a aussi rappelé les chahuts survenant en classe de cinquième lors des cours de musique. Ah ! Voilà le passéiste de service [...]

Lire la suite de: Des airs de Troisième (République) ou de cinquième (de collège)

12 septembre 2012

Lycée Charlemagne et Jules Grisot

La rentrée, dans le contexte scolaire, est un événement qui ne s’oublie pas et, si j’en juge d’après les réactions nocturnes et tapageuses du jeune fils des voisins du dessus, elle peut être source de terribles cauchemars. C’est pourquoi j’ai encore envie de parler du lycée Charlemagne (de Paris), non pour donner de nouveaux souvenirs personnels mais pour évoquer la carrière d’un autre professeur. Celui-ci enseignait au lycée dans le dernier quart du 19e siècle. Dans un billet précédent, j’ai donné la référence d’un recueil de morceaux choisis d’auteurs français (prose et [...]

Lire la suite de: Lycée Charlemagne et Jules Grisot

29 février 2012

Cinéma : quand Zuorro est arrivé…

Un critique qui n’aime pas Plantu lui reprochait naguère son habitude de développer dans un même dessin deux idées apparemment sans rapport, sinon l’actualité. Personnellement, je trouve cette démarche intéressante et je ne me prive pas de la suivre tout au long de ce blog. Il m’arrive aussi d’associer plus de deux thèmes dans des billets dont la longueur est pourtant comptée. C’est le cas aujourd’hui puisque je parle de cinéma, de numérisation de textes et de catalogues de bibliothèques. Ces trois sujets sont réunis sous un dénominateur commun : Marc Zuorro, [...]

Lire la suite de: Cinéma : quand Zuorro est arrivé…

12 octobre 2011

Cogito ergo sum au lycée Charlemagne

Trois bonnes raisons, pas moins, pour écrire la note du jour : les déclarations de Luc Chatel qui envisage de « développer un enseignement de la philosophie avant la classe terminale », la redécouverte d’un dessin personnel dont j’avais oublié l’existence et enfin l’appréciation d’un internaute qui trouve mon blog « rétro ». Comme il l’apprécie aussi, je prends sa remarque pour un compliment et continue donc à me complaire dans l’évocation du passé. Sans doute parce que penser à ma jeunesse me permet de réfléchir à ce qu’a été ensuite ma vie d’adulte et d’en comprendre [...]

Lire la suite de: Cogito ergo sum au lycée Charlemagne

30 juin 2010

Pauvre Maillasse !

Dans le contexte politique et social que connait la France en ce début d’été, la lecture du Journal des Goncourt est roborative et on ne s’en lasse pas.  On se retrouve très souvent en concordance avec l’actualité,  notamment en matière de vie politique car celle-ci  a peu évolué depuis le 19e siècle ; jugeons-en : « Des phrases menteuses, des mots sonores, des blagues, voilà à peu près ce que nous discernons chez tous les hommes politiques de notre temps »  exprime assez bien  l’intemporalité de textes qui auraient pu être écrits la veille. On peut se réjouir que la société des [...]

Lire la suite de: Pauvre Maillasse !