15 juin 2011

Ardeurs solaires

Comme Jean-François Kahn, j’ai envie de laisser tomber mon blog. Non pas à cause d’un dérapage verbal qui me serait reproché, mes lecteurs anonymes se manifestent peu - sauf quant ils pompent mes dessins, voire  ma prose, que je retrouve sans indication de source sur leurs pages web - mais parce que j’ai de temps en temps des éclairs de lucidité quant à l’inanité de cette démarche solitaire. Le journaliste de réflexion et d’investigation se pose aussi la question, lui qui croit changer le monde par ses écrits et qui constate que rien ne bouge ou si lentement. [...]

Lire la suite de: Ardeurs solaires