25 mai 2015

Les quatre cents coups

Réfléchissant au sujet et au titre du billet du jour, je me suis aperçu que j’avais franchi le cap des 400  depuis la semaine dernière. En vérifiant l’étymologie de l’expression immortalisée par François Truffaut, j’ai appris qu’elle faisait référence aux 400 coups qu’un canon de bonne qualité, au temps de l’armée royale, était capable de tirer sans danger pour les serveurs. Au-delà, la fiabilité des canons n’était plus garantie. Est-ce un prétexte pour ne plus assurer à mon tour ? J’ai été tenté plusieurs fois d’arrêter ce soliloque commencé en [...]

Lire la suite de: Les quatre cents coups