18 mars 2009

L’ approprié, té, c'est le vol !

La célèbre sentence de Proudhon reformulée ici avec un accent du sud est souvent citée hors de son contexte. Elle sous-entend qu’est voleur celui dont la richesse est le fruit du travail des autres. Je serais tenté de replacer cette sentence dans le contexte malgache où se répète en ce moment l’histoire du calife qui a pris la place du calife. Je ne veux cependant pas faire maintenant un procès d’intention au jeune prétendant à une couronne de transition qu’on lui souhaite sans épines ; j’attends de voir comment va évoluer cette prise de [...]

Lire la suite de: L’approprié, té, c’est le vol !