26 mai 2016

« L’homme est une triste machine »

« Convenons que l’homme (ou la femme ; l’un et l’autre vaut mieux) est une triste machine. Je suis furieusement lassé de la mienne. Il y a des saisons où il vous prend des redoublements de lassitude, comme on a après le dîner des envies de vomir. La vie après tout n’est-elle pas une indigestion continuelle ? » (1)

Qui, mieux que Flaubert pouvait exprimer l’état d’âme dans lequel je me trouve depuis des mois et qui annihile toute volonté de me désengluer de ma quasi torpeur. La lecture de la presse, l’écoute de la radio, le [...]

Lire la suite de: « L’homme est une triste machine »

11 août 2014

Nous n’irons plus au bois couper les arbres de la forêt de tapia

Plus de deux mois se sont écoulés depuis le dernier billet consacré à Madagascar. Mon intérêt pour la Grande Ile (grande illusion ?) ne faiblit pas vraiment mais les raisons de me réjouir,  trop peu nombreuses,  expliquent en partie ce silence ; à vrai dire, je trouve plutôt des sujets de satisfaction en recherchant dans les faits du passé. Néanmoins, un événement récent vient de montrer que des Malgaches étaient en mesure de remporter la victoire dans une compétition sportive internationale : il ne s’agit que de pétanque mais quand une équipe nationale arrive [...]

Lire la suite de: Nous n’irons plus au bois couper les arbres de la forêt de tapia

16 février 2011

Sans Rhim mais avec raison

On reproche aux intellectuels d’être coupés de la vie réelle. En matière d’écoute radiophonique, qu’est-ce qu’être dans la vie réelle ? Être auditeur captif des postes périphériques nourris de leurs coupures publicitaires cycliques et débilitantes? Certains animateurs les appellent « pauses » pour faire passer la pilule. Si le Médiator a été interdit, les « médiators sonores » distribués à hautes doses et à longueur de journée devraient aussi être supprimés des ondes, comme ils l’ont été, encore que trop partiellement, sur les chaines de télévision publiques. Cette suppression atténuerait peut-être l’abrutissement insidieux des masses que ces [...]

Lire la suite de: Sans Rhim mais avec raison