26 mai 2016

« L’homme est une triste machine »

« Convenons que l’homme (ou la femme ; l’un et l’autre vaut mieux) est une triste machine. Je suis furieusement lassé de la mienne. Il y a des saisons où il vous prend des redoublements de lassitude, comme on a après le dîner des envies de vomir. La vie après tout n’est-elle pas une indigestion continuelle ? » (1)

Qui, mieux que Flaubert pouvait exprimer l’état d’âme dans lequel je me trouve depuis des mois et qui annihile toute volonté de me désengluer de ma quasi torpeur. La lecture de la presse, l’écoute de la radio, le [...]

Lire la suite de: « L’homme est une triste machine »

12 mars 2016

La Terre tourne, mais au tragique

L’auteur de ce constat ne m’en voudra pas d’avoir donné au titre du  billet d’aujourd’hui ce qui est aussi un vers extrait d’un poème qu’il m’a confié. Décidément, je continue de m’en remettre aux amis pour alimenter ce blog devenu bien taiseux. Mais la vision qu’a Pierre Gout, encore lui, du monde actuel correspond si bien à ce que je ressens personnellement qu’elle m’oblige à laisser de nouveau la parole à l’auteur du poème. Je n’en ai pas fini, je pense, de me défausser ainsi sur lui – et peut être [...]

Lire la suite de: La Terre tourne, mais au tragique

26 janvier 2016

Pensées au dégoût du jour

Je viens rompre le silence qui caractérisait ce blog depuis plus de deux mois, non pour m’exprimer personnellement (j’aurais pourtant beaucoup de choses à dire !) mais pour introduire un texte que m’a confié un ami. Cet ami vit loin de la ville et des mondanités, dans une maison accrochée au flanc d’une montagnette au cœur de la « Cévenne des Cévennes ». Cette solitude relative lui permet de prendre de la hauteur et de réfléchir sur ses contemporains et leur vanités, comme l’ont fait d’autres penseurs avant lui, La Bruyère et [...]

Lire la suite de: Pensées au dégoût du jour

6 novembre 2015

Immortelle et mauvaise nature humaine

Le visionnage du documentaire consacré à Staline (1) a empêché de dormir le sympathisant communiste que je fus dans ma lointaine jeunesse. Soulagé de n’avoir jamais été encarté, je n’en ai pas moins été sidéré de voir l’ensemble des atrocités commises par le dictateur sanguinaire et sans état d’âme ; ce qui m’a obligé à penser de nouveau au culte insensé qui lui était voué, à l’époque où le PC français était encore un parti qui comptait dans la sphère politique. Le nombre de morts que le tyran a eu sur la conscience, avant et [...]

Lire la suite de: Immortelle et mauvaise nature humaine

2 octobre 2015

France blanche, noire ou rose

Malgré mes origines sociales judéo-chrétiennes, ma peau n’est ni blanche ni noire ; elle n’est pas rouge non plus et, bien que n’étant pas sioux, je sors de ma réserve. Pour réagir aux propos provocateurs de Nadine Morano sur la « France blanche ». Il n’était pas nécessaire qu’elle rappelle ces évidences mais si elle a cru bon de le faire, ce n’est pas par pure connerie, n’en déplaise à Guy Bedos ; son cas est plus grave. Dans le contexte actuel de crainte diffuse et pas objective de voir la France « envahie » par [...]

Lire la suite de: France blanche, noire ou rose

7 septembre 2015

Du partage de midi au passage méridien sur « France musique »

Septembre 2015. La nouvelle nouvelle nouvelle grille de France musique est en place ; la plupart des (ré)animateurs aussi, même s’ils ont changé de plage horaire et animent une nouvelle émission. Certains de ces nouveaux changements me comblent d’aise car ils continuent de répondre à ceux que j’appelais de mes vœux dans un précédent billet. Le plus ou moins fidèle auditeur que je suis a désormais un peu moins de raisons de râler mais il ne peut s’empêcher de faire remarquer qu’avec les quelques jeunes venus remplacer [...]

Lire la suite de: Du partage de midi au passage méridien sur « France musique »

4 août 2015

Le libraire d’Uzès que les marionnettes malgaches n’intéressent pas…

Faire éditer un livre sans recourir à la solution de la publication à compte d’auteur n’est pas une mince affaire et quand, de guerre lasse devant le peu d’enthousiasme des éditeurs contactés, on fait appel à un opérateur étranger, se pose ensuite la question de la diffusion de l’ouvrage. Celle de « Marionnettes et fantasmagories » est assurée en partie par l’Institut international de la marionnette et c’est une belle opportunité ; les auteurs ont également souhaité déposer quelques exemplaires dans des librairies se trouvant dans leur environnement proche.

Personnellement, je me suis adressé, [...]

Lire la suite de: Le libraire d’Uzès que les marionnettes malgaches n’intéressent pas…