Toast porté en l’honneur de Ferdinand de Lesseps (1865)

Sébastien, Berteaut (1807-1874), délégué du commerce international représentant Marseille au banquet donné en 1865  à Alexandrie par la Société du Canal de Suez, porte un toast en réponse au discours que Ferdinand de Lesseps vient de prononcer. Le texte de ce discours, suivi du début et de la fin du toast (en prose) sont ici.

Monsieur de Lesseps, notre illustre convive !
Travailleur sans égal, plein de cette foi vive
Qui déplace les mers et transporte les monts,
Il féconde du Nil les généreux limons,
Et va, ressuscitant l’Egypte nourricière,
Changer en grains d’épis tous ses grains de poussière
L’obstacle de Suez s’aplanit sous sa main,
Au golfe d’Arabie il découpe un chemin,
Et marie aujourd’hui, merveilleux hyménée
A l’océan indou la Méditerranée.
A travers les sillons, par son génie ouverts,
Il unit pour la paix deux bouts de l’univers,
Et devient, en créant cette œuvre sans seconde,
Le collaborateur de Dieu qui fit le monde.
Aussi la main du siècle incrustera son nom
Sur l‘éternel granit du Sphinx et de Memnon.

Sébastien, Berteaut,

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>