Claude Razanajao

dessin de Gabriel Penet

Repères biographiques

Ma bataille pour la vie a commencé peu après le début de celle de Stalingrad, sous le signe de l’inabouti au sein d’une famille dans laquelle, malgré l’ancestrale tradition du « kabary »,  le verbe n’était pas roi. N’en déplaise à Éric Zemmour, mon second prénom insolite - pris d’ailleurs pour alias pour ce blog - est un indice permettant de comprendre que je fais partie de ceux qu’ Hitler englobait dans ces Papous qu’il voulait voir disparaitre jusqu’au dernier de la surface de la terre. Les appels à ce génocide planétaire lancés dans Mein Kampf n’ont heureusement pas abouti.

Après une scolarité très moyenne et avoir passé un concours pour devenir professeur de dessin de la ville de Paris, j’ai démissionné presque aussitôt de l’éole de la rue Froment (dans le 11e arrondissement) pour devenir instituteur mais ce  métier ne m’a pas séduit bien longtemps. salle_de_classe_1964 A la suite de ces deux brefs épisodes de ma  vie “pré-professionnelle”  et sans m’attarder sur divers petits boulots, dont celui de “détartreur” (ça n’existe pas que dans les polars ou les BD!), je suis entré à la Bibliothèque nationale (par la petite porte), à l’époque où  le grand bibliothécaire que fut Julien Cain en était encore l’administrateur. C’est lui qui signa mon arrêté de nomination dans le statut très prisé alors   de « délégué dans les fonctions de sous-bibliothécaire ». Cela m’a permis d’ apprendre le métier sur le tas; j’ai passé ensuite le fameux CAFB et non moins de trois concours internes  (dont enfin celui de bibliothécaire); ces   étapes ont jalonné ma laborieuse progression dans la profession (divers postes à Paris et à Montpellier).

Malgré mes réticences viscérales à l’encontre de  la condition d’étudiant et pour donner tort à une directrice d’école maternelle ayant décrété que « je ne pourrais jamais faire d’études », j’ai obtenu sur le tard une maîtrise de documentation…Ce ne fut donc pas la voie royale, comme chacun est censé  l’espérer  mais je n’avais aucun “plan de carrière”…

Importance. Dessin de Bertall (1878)

Importance : voulez-vous en avoir? Commencez d'abord par vous en donner.

Mon évolution personnelle doit beaucoup aux documents imprimés qui ont été mon environnement quotidien pendant ces longues années d’activité professionnelle. Dans ce milieu propice, j’ai découvert un monde varié, le vrai plaisir de la lecture et de l’écriture (articles professionnels ou non dont la bibliographie reste à faire). Je partage ces plaisirs avec celui de dessiner et j’ai quelques projets en cours ; au moment où j’écrivais ces lignes, un retour à la peinture,  découverte  vers la trentaine,  n’était pas exclu. On peut voir quelques travaux anciens,  ainsi qu’une sélection de dessins à tendance humoristique sur le site web créé en 2004 avec l’aide désintéressée d’un de mes fils informaticien et que j’administre seul aujourd’hui.

almanach_val_borgne_2008

J’ai collaboré à une revue culturelle publiée dans les Cévennes de 1989 à 2008. Cette revue a cessé de paraître  mais elle reste partiellement présente sur le web, avec un site dédié et à travers quelques dessins réunis sur une page de mon propre site web. Bien que j’aie quitté le monde des bibliothèques et de la documentation, je n’ai pas abandonné les travaux bibliographiques ; ainsi je collabore à une base de données sur la musique malgache depuis 2001. En 2018, j’ai découvert le plaisir de « toucher la terre », et m’en explique ici.

Laissez un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>