16 février 2020

Le Carnet à desseins est aussi aussi une cimaise virtuelle

Créée en 2011 pour accueillir des écrits d’amis et de parents, la rubrique « Carnet à desseins » élargit son périmètre dix ans plus tard; avec l’ ouverture d’une « cimaise virtuelle ». Celle-ci permettra d’y accrocher des œuvres en quête d’hébergement. Dès ce dimanche 15 février 2020, elle accueille celles d’un artiste qui n’est pas un nouveau venu dans le monde de l’art : F. Nirina. Jusqu’à présent, il n’avait participé qu’à des expositions temporaires, dans des salons ou des galeries. Son second prénom (Désiré en français) est son nom d’artiste. Il fleure bon Madagascar d’où étaient originaires ses ancêtres paternels et nombreux sont ceux qui le portent, artistes y compris. Mais les Nirina se suivent et ne se ressemblent pas, comme en témoigne la page dédiée aux œuvres picturales de celui-ci.

F. Nirina

Laissez un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>