2 février 2015

Rire jaune hier et aujourd'hui

En évoquant dernièrement le totalitarisme chinois dans un billet dénonçant les dérives extrémistes de l’homme, je ne pensais pas avoir l’occasion de revenir immédiatement sur le sujet de l’intolérance relativement au dessin humoristique. Celui de la page de couverture du dernier numéro de Fluide glacial (1) n’a pas eu l’heur de plaire au quotidien chinois Global Times qui jugerait cette Une « indécente », en le faisant savoir. Les autorités chinoises n’auraient pas tardé à relayer ce point de vue et, selon Yan Lindingre, rédacteur en chef du mensuel, elles évoqueraient l’éventualité de représailles. On espère que des “tueurs à gag” masqués ne vont pas faire une descente à la rédaction du mensuel, comme les deux terroristes djihadistes qui ont ignominieusement décimé la rédaction de Charlie hebdo.

Dommage que cette Une de Fluide glacial ne soit pas parue lorsque j’ai rapporté le récit d’un parisien revenant en 1860 dans la capitale après une absence de six mois. Il est fort surpris de découvrir que Paris est devenu une ville chinoise (2)…Ce dessin eût parfaitement illustré le propos, assez drôle quoique inspiré par des événements du temps qui ne l’étaient pas, et à juste titre, pour les Chinois en passe d’être quasiment colonisés par les Européens, comme je l’ai également raconté.

Fluide glacial couverture du numéro 464

Péril jaune. Fluide glacial n. 464 - 15 janvier 2015. Dessin © Pixel Vengeur et Monsieur Le Chien

1. Numéro 464 du 15 janvier 2015.
2. La Seconde vie, par Saintine (Joseph-Xavier Boniface, dit Saintine, 1798-1865). Rêves et rêveries, visions et cauchemars. – Paris : Hachette, 1864.

Les commentaires sont clos.