29 décembre 2014

Paris Pont-neuf, carton jaune dans le coin

Ma quête continuelle d’images me donne parfois l’occasion de découvrir des perles rares associées à autant d’erreurs d’identification. Dans ce jeu de piste, le web tient le pompon; ma plus récente découverte ne se situe pas dans ce contexte mais dans un magasin spécialisé dans la vente de reproductions de photos d’art, magasins faisant partie d’une chaine que je ne nommerai pas, par charité mais que les connaisseurs identifieront peut-être.

Il n’est certainement pas Parisien celui qui a rédigé la légende d’une de ces photos dont les amoureux de Paris reconnaissent le sujet au premier coup d’oeil. Elle représente une partie du Pont-neuf pris depuis le quai de la Mégisserie, dans l’espace vide entre deux coffres des premiers bouquinistes installés au début du parapet. J’ai immédiatement été séduit par cette sobre photo en noir et blanc de Serge Ramelli car les lieux qu’elle immortalise me renvoient à mon adolescence quand,  séchant les cours du lycée, j’allais flâner à la pointe du Vert-Galant mais surtout parce que l’on aperçoit au centre de l’image l’immeuble de la rive gauche que j’ai ensuite habité dans les années 6O.

L’entrée, rue Guénégaud,  se faisait par l’escalier de service menant aux chambres de bonne; le logement était modeste mais la vue qu’on avait de là-haut sur la pointe occidentale de l’île de la Cité et les berges de la rive droite pas encore sacrifiées  à la circulation automobile était imprenable. J’y habitais encore lorsque sont survenus les événements de mai 1968; je me souviens des longues files de cars de CRS garées sur le pont et des militaires s’amusant à taper (gentiment) sur le casque de leurs voisins pour tromper leur ennui avant d’intervenir contre les manifestants. Après une manifestation qui s’était déroulée en bas de l’immeuble, je n’oublie pas le choc ressenti en ne retrouvant plus ma voiture garée là (heureux temps où le parking ne posait pas trop de problèmes à Paris!). Je la retrouvai quelques mètres plus loin et par chance, elle n’était pas les quatre fers en l’air.

Bref, quel ne fut pas mon étonnement en lisant le descriptif de cette photo reproduite en divers formats de constater que le Pont neuf était obstinément situé sur l’île Saint-Louis…Je profite de ce rectificatif pour donner à mon tour une photo semblable de ce site chargé d’histoire. Elle a été prise à peu près au même endroit, est sans doute moins artistique mais mieux identifiée.

Vue partielle du Pont-neuf et l'île de la Cité

Pont-neuf et l'île de la Cité (vue partielle)

Les commentaires sont clos.