18 août 2014

Maisons de vacances et vacance de maisons

Il est loin le temps où plusieurs mois avant les vacances, il fallait téléphoner ou écrire aux syndicats d’initiative pour se faire adresser la liste des meublés de la destination choisie. Le Web a et simplifié  les procédures et les organismes spécialisés dans la location de maisons ou d’appartements, en France et à l’étranger, ont chamboulé les règles du jeu, au grand dam des agences.

Les hommes restant ce qu’ils sont, c’est à dire faillibles, les nouveaux moyens pour louer à distance ne mettent pas à l’abri des déconvenues. Ainsi, il y a de cela plusieurs années,  ce propriétaire avec lequel nous avions signé un contrat de location pour une belle maison à l’île de Ré nous informe, quinze jours avant la date du début de notre séjour, qu’il ne veut plus la louer car il vient de trouver un locataire à l’année ; un personnage « important » qui prend des fonctions sur l’île. Ce propriétaire nous propose alors une autre maison qui nous apparaît d’emblée moins intéressante et pas seulement parce qu’elle n’est pas notre choix. Nous ne faisons pas jouer la clause prévoyant le remboursement du double des arrhes versées car il est trop tard pour chercher autre chose et nous acceptons ce marché qui s’avère être un marché de dupes. Les vacances arrivées, nous nous retrouvons en effet dans une maison confortable, certes, mais ne correspondant pas du tout à celle que nous aurions aimé occuper.

Ces déconvenues ne sont pas rares car en cette seule année 2014 nous avons dû renoncer à deux maisons que nous avions choisies, l’une sur la liste des meublés fournie par un syndicat d’initiative d’une ville du Cotentin, l’autre sur l’un de ces fameux sites évoqués plus haut où nous avions repéré une belle maison en Corrèze. Dans le premier cas, le propriétaire avait oublié que la période que nous avions choisie était celle où il occupait la maison pour ses propres vacances ; dans le second cas, le propriétaire n’avait pas encore mis à jour le calendrier des disponibilités …

Si le Web est un outil pratique pour diffuser des informations, il ne transforme pas les loueurs en professionnels de l’immobilier ; c’est là une donnée dont il faut tenir compte lorsque l’on cherche une location de vacances et il est important de s’y prendre longtemps à l’avance, comme à l’époque du courrier postal et des inventaires interminables d’arrivée et de départ…

Les commentaires sont clos.