20 janvier 2014

Cham et Gill en miroir

cham portraituré par GillL’œuvre dessiné de  Cham,  de Daumier et de Gill est une ressource précieuse sinon inépuisable pour les blogueurs voulant illustrer leurs billets traitant des problèmes de société. Chaque fois que le sujet s’y prêtait, j’ai toujours eu plaisir à extraire de ma documentation personnelle un ou plusieurs dessins des deux premiers. Ces grands artistes du 19e siècle ont tellement bien su dépeindre les travers de leurs contemporains. Je suis d’autant plus satisfait quand je constate que telle œuvre de l’un ou de l’autre introduite dans un billet n’a pas encore été reproduite sur la toile, ce qui devient assez rare. En effet, si le Web est un coffre regorgeant des trésors de l’iconographie ancienne et moderne, cette pléthore génère beaucoup de redondances; j’en veux pour preuve le « bibliothécaire » d’Arcimboldo. Exemple, parmi d’autres, ce tableau est reproduit des dizaines de fois, à partir de sources imprimées diverses, pas indiquées en général, à tel point qu’on ne sait pas quelle est la reproduction la plus proche de l’original sur le plan des couleurs, ni même où celui-ci est conservé ; en contrepartie, on trouve regroupées sous cette entrée « Arcimboldo bibliothécaire » toutes les interprétations, graphiques ou en trois dimensions que ce tableau a inspiré.

Cham - caricature de Gill restituée

Cham - caricature de Gill replacée dans le sens d'exécution du dessin original

Cette redondance se retrouve pareillement en matière de caricatures mais le plaisir du chasseur d’images est souvent gâché dans ce cas par les sites marchands se croyant obligés de surcharger du filigrane de leur raison sociale les illustrations qu’ils proposent à la vente. Cette démarche puérile traduit leur souci commercial de ne pas voir « copiées » les œuvres qu’ils exposent. Comme si ces œuvres, le plus souvent - mais pas toujours -  tombées dans le domaine public, leur appartenaient ! Je concède qu’ils ont effectué un gros travail de collecte, utile sur le plan informatif et documentaire pour les chercheurs en quête d’un document précis; néanmoins, quelqu’un qui n’est pas collectionneur de vieux papiers et qui a besoin d’une reproduction pour une publication s’adressera de préférence aux sites d’organismes culturels; il passera une commande au service de reproduction de la BNF, par exemple, si cette œuvre n’a pas déjà été numérisée dans le cadre de Gallica ou d’une autre entreprise de numérisation de documents. La reproduction obtenue sera de meilleure qualité que la même affichée sur les sites commerciaux car, compressée avant d’être mise en ligne, elle est inutilisable telle quelle dans le cadre d’un projet éditorial sérieux.

Cham  caricature par GillJe crois au rôle pédagogique du Web malgré ses gros défauts; je terminerai donc en commentant une caricature faisant l’objet de plusieurs reproductions identiques sur le Web. Elle est due à Gill dont je n’avais jusqu’à présent pas utilisé d’œuvre pour illustrer ce blog. Cette caricature représente un Cham songeur soupesant son porte-crayon. Quand on examine l’image en détail, on s’aperçoit que la signature « André Gill » est reproduite en miroir ; Signature de Gill en miroircela signifie donc que le dessin l’est aussi ! Une rapide vérification permet d’identifier le responsable de l’erreur. Il s’avère qu’elle est due à l’éditeur lui-même, en l’occurrence le « Trombinoscope » (n° 106, 1873) qui, le premier, a reproduit ainsi le dessin de Gill ! Remis à l’endroit (voir plus haut), ce dessin permet un rapprochement intéressant avec une deuxième caricature de Cham, vu sous un profil similaire, que Gill exécute l’année suivante dans l’ « Éclipse ». (n° 322, dimanche 11 décembre 1874), un Cham facétieux représenté torturant sa tête de Turc du jour  avec son fameux porte-crayon.

Cham caricaturé par Gill

Cham caricaturé par Gill

Suivent quelques liens menant sur des articles de ce blog contenant des dessins de Cham (liste non exhaustive):
portiers et concierges
autre concierge
Chronos
gelée précédant la dégelée
Dumas (Alexandre)
soleil
et ici des dessins dans les « Albums du Charivari » .

Les commentaires sont clos.