28 octobre 2013

Desseins de la semaine… des quatre jeudis ?

Après trois mois passés sans publier un seul billet, il est temps de revenir auprès des lecteurs délaissés, du moins ceux qui avaient pris l’habitude de lire ce blog régulièrement, je sais qu’ils existent. Ce long silence a été mis à profit pour mener d’autres activités, toujours dans le domaine de l’écriture, pour ne rien cacher. Les autres lecteurs, ceux que j’appelle « de hasard », ont contribué par leurs visites continuelles de « Desseins de la semaine » à ce qu’il ne tombe pas dans les oubliettes du Web, les statistiques de consultation le montrent. Si la fréquentation a faibli en juillet et en août comme c’est la règle, elle a repris depuis la rentrée de septembre pour retrouver son étiage de plus de 200 visites quotidiennes. D’aucuns qualifieront ce nombre de faible mais il me satisfait, malgré l’intrusion obstinée de quelques commentaires parasites indésirables. Cette preuve d’existence m’incite donc à enfourcher de nouveau mes dadas et à monter sur mes grands chevaux, notamment pour pourfendre, encore et toujours - mais sans violence verbale malgré l’envie - les hommes (et les femmes !) politiques candidats à un pouvoir quelconque qui déçoivent ensuite leurs électeurs, incapables qu’ils sont de tenir leurs promesses, faute de n’avoir pas mesuré l’ampleur de la tâche qui les attendait ou, ce qui est pire, d’être capable de l’assumer.

En écrivant cela, je ne citerai aucun nom ; je laisse à chacun le soin d’imaginer qui est visé, dans notre pays ou dans d’autres car les hommes politiques se ressemblent sous toutes les latitudes. Mais puisque le dernier billet faisait référence au naufrage de Madagascar, je retrouve la Grande île pour commenter les résultats partiels des élections présidentielles qui s’y sont déroulées, enfin, en ce mois d’octobre 2013. Ils donnent le candidat Jean-Louis Robinson gagnant de ce qui sera sans doute un premier tour. Cet ancien ministre de Ravalomanana, médecin, judoka est spécialiste de médecine aérospatiale; un médecin de marine aurait peut-être été plus indiqué pour remettre à flots le navire en perdition ! Ne voulant pas qu’on me reproche de faire un procès d’intention au probable futur capitaine, je lui souhaite de connaitre la trithérapie, pour le moins, nécessaire pour soigner son beau pays qui en a réellement besoin. Je souhaite aussi à ce sportif, nécessairement souple et qui doit savoir retomber sur ses pieds, autant de punch qu’en avait son homonyme américain boxeur, pour transformer l’essai, redonner enfin confiance aux Malgaches et faire perdre à Madagascar son rang de quasi dernier de la classe. Souhaitons enfin que ce Robinson ne soit pas seul sur son île et qu’il ait la capacité de réunir autour de lui les vraies compétences et non des candidats aux passe-droits, aux privilèges, aux prébendes et à la concussion.

Normalement, je devrais être de nouveau « fidèle au post » dans huit jours, sinon ce blog mériterait bien le titre de « Desseins de la semaine des quatre jeudis ». A bientôt donc, pour la suite de ce soliloque réanimé ce 28 octobre 2013. Noter que le lundi est désormais le jour de parution des billets.

Les commentaires sont clos.