27 février 2013

Si vous voulez devenir végétarien, faites un tour aux abattoirs de La Villette

Faut qu’ça saigne
Faut avaler d’la barbaque
Pour êt’e bien gras quand on claque
Et nourrir des vers comaque…

Quand en 1954 Boris Vian écrit les paroles des Joyeux bouchers, les abattoirs de la Villette – source d’inspiration de sa chanson – ont presque un siècle d’existence. Leur état de vétusté est tel qu’une reconstruction est décidée mais elle ne sera jamais terminée et finira en eau de boudin, dans un scandale financier encore dans les mémoires (1967). Un demi siècle plus tôt, le Conseil d’hygiène et de salubrité du département de la Seine examinait les causes d’une intoxication alimentaire des [...]

Lire la suite de: Si vous voulez devenir végétarien, faites un tour aux abattoirs de La Villette

30 janvier 2013

On reprend tout à zéro !

Cette belle résolution d’année nouvelle, je l’ai entendue hier après-midi en pleine rue. L’homme qui la prenait, au téléphone, serrait certainement son portable un peu trop sur son oreille pour se rendre compte qu’il parlait fort. Tous les passants pouvaient suivre son monologue, du moins ceux qui n’avaient pas eux-mêmes leur prothèse « audio-affective » à l’oreille. Je rigole en voyant déambuler cette nouvelle espèce d’humains la main plaquée contre la tête et soliloquant comme des délirants ; je fais attention quand j’en croise un ; il faut veiller à s’écarter de [...]

Lire la suite de: On reprend tout à zéro !

18 septembre 2009

Mort clinique – clinique de mort

Faute se soins appropriés après sa sortie d’un service de réanimation, un ami est décédé dans une clinique accueillant « pour une phase de soins de suite et de réadaptation » des hommes et des femmes qui lui sont confiés par les services de Chirurgie ou de Médecine des Hôpitaux et Cliniques de Marseille et de sa région (à partir de 18 ans et sans limite d’âge)… Il y a de cela treize jours. Sa mort n’est pas survenue dans un pays sous-développé mais dans celui qui se targue d’offrir l’un des [...]

Lire la suite de: Mort clinique – clinique de mort

3 juin 2009

Le sexagénaire amer va encore frapper !

Je voulais parler de nouveau de la vieillesse qui s’insinue lentement dans les corps et qui rend moins souples les gestes anodins de la vie quotidienne. J’ai déjà évoqué ces « vieillards » encore alertes et bien portants que leurs propres enfants convainquent d’aller dans une maison de retraite. Soi-disant pour le bien de ces parents âgés alors qu’il est patent que c’est pour être eux-mêmes enfin tranquilles et ne pas avoir à se soucier de la santé de leurs géniteurs ; ces derniers libèrent ainsi une maison de [...]

Lire la suite de: Le sexagénaire amer va encore frapper !

21 janvier 2008

Bon an mal an

« De ce que les hommes médiocres sont souvent travailleurs et les intelligents souvent paresseux, on n’en peut pas conclure que le travail n’est pas pour l’esprit une meilleure discipline que la paresse ». Avec cette citation extraite de Sur la lecture, Proust m’a permis de gagner trois lignes d’emblée. Tous les moyens auront été bons pour remettre au lendemain ce que j’aurais pu faire le jour (de l’an) même et si 40 jours se sont écoulés depuis ma dernière note, ce n’est pas au déluge de courrier qu’est dû mon silence mais à [...]

Lire la suite de: Bon an mal an

4 novembre 2006

Pâtisserie - tabacs, le pied!

Nicolas Sarkozy trouve curieux le projet « d’interdire de fumer dans les endroits où l’on vend du tabac ». Au delà de son souci d’ordre électoral de ne pas se mettre à dos les buralistes, il n’a pas tort. D’un autre côté, la vieille tradition (exception?) française des cafés-tabacs ou des tabacs-journaux ne simplifie pas la commercialisation d’articles autres que ceux destinés aux fumeurs. Je me souviens d’un cas assez original de patisserie-bureau de tabac qui a subsisté longtemps dans un village cévenol. Le pied pour les amateurs de plaisirs à risques!

Quand ils cessent [...]

Lire la suite de: Pâtisserie – tabacs, le pied!