1 mai 2020

« Je suis venu appeler à un changement radical »

n ce 1er mai qui devrait, sauf contrordre, être bientôt suivi de la fin du confinement et du retour à la lumière, le billet du jour semble faire écho à d’autres appels: pour un changement de nos comportements d’abord; pour un changement de politique aussi, mais il ne suffit pas qu’un président de la République à la peine atténue ses coups de menton télévisuels…Ah Il est bien difficile de « changer radicalement  » quand les événements qui surviennent n’ont pas été inscrits sur la feuille de route [...]

Lire la suite de: « Je suis venu appeler à un changement radical »

21 avril 2020

PQ et QI

a pénurie de papier hygiénique dans les magasins a commencé avant que Macron ne lance sa déclaration de guerre au covid-19, retardée pour raisons électorales… Le vieil instinct populaire a fonctionné, comme en 39, quand les Français, marqués par les pénuries de PQ qu’ils avaient connues lors de la Grande guerre, se sont rués sur les stocks. La presse - jamais la dernière pour faire monter la mayonnaise - ainsi que les réseaux sociaux, ont relayé les angoisses au niveau mondial, et contribué à amplifier le [...]

Lire la suite de: PQ et QI

22 mars 2020

Ne pas vivre con mais finement!

Ceci n'est pas un isoloir

Le premier tour des élections municipales a eu lieu mais le deuxième est repoussé à juin, comme on pouvait s’y attendre. Ce délai laisse aux candidats qui doivent y aller le temps de préparer les fusions de listes. Multiplier le nombre des listes n’est jamais très bon pour les résultats, soit dit en passant et je parle par expérience - pour m’être présenté autrefois à des élections locales sur une liste PSU. L’éparpillement des voix qui en résulte permet seulement de [...]

Lire la suite de: Ne pas vivre con mais finement!

14 mars 2020

Covid : les métamorphoses

Peut-on rire du covid-19 et de la pandémie qui affecte la population mondiale ? Des internautes qui aiment les jeux de maux se sont déjà emparé du « virus de la Corona », dont - selon la rumeur - feu Jacques Chirac-aurait été affecté, comme tant de buveurs de bière amateurs de la marque.

Le coronavirus, dont je disais il y a quinze jours qu’il ne faisait pas de quartiers et ne tenait pas compte des quartiers de noblesse des gens, a touché des dirigeants iraniens ; ceux-là [...]

Lire la suite de: Covid : les métamorphoses

29 février 2020

Le Coronavirus ignore les frontières ; les bactéries aussi

a Chine est dans ses petits souliers, non pas parce qu’elle serait revenue au temps où les fils du Ciel (tiens, ça me rappelle quelque chose) bandaient les pieds des femmes ; les déformations anatomiques résultant de ces contentions répondaient, dit on, aux canons de la beauté, du moins aux yeux des hommes. Personnellement, je vois en ces manipulations barbares un moyen pour empêcher les femmes de s’enfuir ; un peu comme le fichage et le flicage dignes de la stasi qui caractérisent la Chine [...]

Lire la suite de: Le Coronavirus ignore les frontières ; les bactéries aussi

27 février 2013

Si vous voulez devenir végétarien, faites un tour aux abattoirs de La Villette

Faut qu’ça saigne
Faut avaler d’la barbaque
Pour êt’e bien gras quand on claque
Et nourrir des vers comaque…

Quand en 1954 Boris Vian écrit les paroles des Joyeux bouchers, les abattoirs de la Villette - source d’inspiration de sa chanson - ont presque un siècle d’existence. Leur état de vétusté est tel qu’une reconstruction est décidée mais elle ne sera jamais terminée et finira en eau de boudin, dans un scandale financier encore dans les mémoires (1967). Un demi siècle plus tôt, le Conseil d’hygiène et de salubrité du département de la Seine examinait les causes d’une intoxication alimentaire des [...]

Lire la suite de: Si vous voulez devenir végétarien, faites un tour aux abattoirs de La Villette

30 janvier 2013

On reprend tout à zéro !

homme au téléphone sans fil

Cette belle résolution d’année nouvelle, je l’ai entendue hier après-midi en pleine rue. L’homme qui la prenait, au téléphone, serrait certainement son portable un peu trop sur son oreille pour se rendre compte qu’il parlait trop fort. Tous les passants pouvaient suivre son monologue, du moins ceux qui n’avaient pas eux-mêmes leur prothèse « audio-affective » à l’oreille. Je rigole en voyant déambuler cette nouvelle espèce d’humains la main plaquée contre la tête et soliloquant comme des délirants ; je fais attention quand j’en croise [...]

Lire la suite de: On reprend tout à zéro !