12 février 2021

Chats, chiens et photogénie

hats et chiens sont photogéniques et nombre de leurs propriétaires vouent aux premiers un culte rappelant celui des anciens Égyptiens à l’égard de cet animal fascinant qu’ils avaient déifié. Le culte d’ aujourd’hui ne ne traduit pas par des embaumements après décès mais la peine affichée par certains propriétaires dont l’ animal chéri meurt semble égaler celle ressentie par les humains à la disparition d’un proche ; l’ existence de cimetières «  pour chiens et autres animaux domestiques » le montre [...]

Lire la suite de: Chats, chiens et photogénie

7 juillet 2020

Madagascar : la charrette avant les bœufs

ndry Rajoelina, Président de la République malgache, qui fut « disc jockey » à ses heures, devrait changer de disque (de frein) ou de registre. C’est une manie chez lui d’intervenir devant les caméras de télévision chaque fois qu’il a un gadget publicitaire à vanter, à défaut d’une politique constructive pour le pays qui en a tant besoin. Par ses annonces choc successives, il va réussir à faire douter de ses capacités d’homme d’État, y compris ceux qui ont voté pour lui. De son annonce outrancière pour [...]

Lire la suite de: Madagascar : la charrette avant les bœufs

14 mars 2020

Covid : les métamorphoses

Peut-on rire du covid-19 et de la pandémie qui affecte la population mondiale ? Des internautes qui aiment les jeux de maux se sont déjà emparé du « virus de la Corona », dont - selon la rumeur - feu Jacques Chirac aurait été affecté, comme tant de buveurs de bière amateurs de la marque.

Le coronavirus, dont je disais il y a quinze jours qu’il ne faisait pas de quartiers et ne tenait pas compte des quartiers de noblesse des gens, a touché des dirigeants iraniens ; [...]

Lire la suite de: Covid : les métamorphoses

29 février 2020

Le Coronavirus ignore les frontières ; les bactéries aussi

a Chine est dans ses petits souliers, non pas parce qu’elle serait revenue au temps où les fils du Ciel (tiens, ça me rappelle quelque chose) bandaient les pieds des femmes ; les déformations anatomiques résultant de ces contentions répondaient, dit on, aux canons de la beauté, du moins aux yeux des hommes. Personnellement, je vois en ces manipulations barbares un moyen pour empêcher les femmes de s’enfuir ; un peu comme le fichage et le flicage dignes de la stasi qui caractérisent la Chine [...]

Lire la suite de: Le Coronavirus ignore les frontières ; les bactéries aussi

10 mars 2017

Oh guenon, il n’y a pas de singes à Madagascar!

Décidément, les clichés ont la vie dure (comme le signataire de ces lignes, soit dit en passant, ex-grabataire à temps partiel qu’un AVC – par chance pas trop sévère - a tenu éloigné de ce blog pendant trois mois). Le cliché en question a d’ailleurs déjà fait l’objet de plusieurs billets sur ce blog, notamment celui-ci, qui rappelle les différences fondamentales entre lémuriens et singes ; telle est aujourd’hui la raison d’une nouvelle intervention sur ce sujet.

Si aucun [...]

Lire la suite de: Oh guenon, il n’y a pas de singes à Madagascar!

8 septembre 2016

Ah! dis, gasy pas la marchandise !

Mes lecteurs comprenant le malgache devineront sans doute à quoi le titre quelque peu tordu de ce nouveau billet fait allusion. Les autres apprendront peut-être qu’ « Ady gasy » (prononcer « adi gache ») est le titre de l’intéressant film de Lova Nantenaina montrant l’habileté manuelle des Malgaches passés maîtres dans l’art du recyclage des objets usagés. Je me suis posé la question de savoir si je dois à mes origines cette capacité de pouvoir tirer parti de trois morceaux de ferraille et de vieux clous, [...]

Lire la suite de: Ah! dis, gasy pas la marchandise !

9 février 2015

L’abeille, conte à peine futuriste

La population mondiale des abeilles déclinait depuis des années. Malgré les alertes des apiculteurs et des chercheurs scientifiques dénonçant l’emploi toujours plus massif des pesticides dans les cultures. Bien qu’ils sussent que leurs épandages étaient la cause majeure de la décimation de ces animaux indispensables à la pollinisation des plantes, les agriculteurs continuaient d’utiliser ces produits chimiques fatals pour tous les insectes volants et les abeilles domestiques en particulier. Ces dernières ayant un intérêt économique bien identifié, le contrôle du cheptel était plus facile à faire sur elles que sur les [...]

Lire la suite de: L’abeille, conte à peine futuriste