10 mars 2017

Oh guenon, il n’y a pas de singes à Madagascar!

Décidément, les clichés ont la vie dure (comme le signataire de ces lignes, soit dit en passant, qu’un AVC – par chance pas trop sévère – a tenu éloigné de ce blog pendant trois mois). Le cliché en question a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs billets, notamment celui-ci, qui rappelle les différences fondamentales entre lémuriens et singes ; telle est aujourd’hui la raison d’une nouvelle intervention sur ce sujet.

Si aucun singe ne peuple la Grande île, Madagascar abrite de nombreuses [...]

Lire la suite de: Oh guenon, il n’y a pas de singes à Madagascar!

8 septembre 2016

Ah! dis, gasy pas la marchandise !

???

Mes lecteurs comprenant le malgache devineront sans doute à quoi le titre quelque peu tordu de ce nouveau billet fait allusion. Les autres apprendront peut-être qu’ « Ady gasy » (prononcer « adi gache ») est le titre de l’intéressant film de Lova Nantenaina montrant l’habileté manuelle des Malgaches passés maîtres dans l’art du recyclage des objets usagés. Je me suis posé la question de savoir si je dois à mes origines cette capacité de pouvoir tirer parti de trois morceaux de ferraille et de vieux [...]

Lire la suite de: Ah! dis, gasy pas la marchandise !

9 février 2015

L’abeille, conte à peine futuriste

La population mondiale des abeilles déclinait depuis des années. Malgré les alertes des apiculteurs et des chercheurs scientifiques dénonçant l’emploi toujours plus massif des pesticides dans les cultures. Bien qu’ils sussent que leurs épandages étaient la cause majeure de la décimation de ces insectes indispensables à la pollinisation des plantes, les agriculteurs continuaient d’utiliser ces produits chimiques fatals pour tous les animaux et les abeilles domestiques en particulier. Ces dernières ayant un intérêt économique bien identifié, le contrôle du cheptel était plus facile à faire sur elles que sur les populations sauvages [...]

Lire la suite de: L’abeille, conte à peine futuriste

26 janvier 2015

Poulpe, sale bête mais enfant chéri des dessinateurs *

Qu’on l’appelle poulpe ou pieuvre, cet animal suscite souvent dégoût ou effroi, notamment dans les récits de mer évoquant un octopode géant étouffant un marin dans ses immenses et puissants tentacules.

Poulpe géant attaquant un marin

Les  caractéristiques physiques remarquables de cette bête au regard glauque mais non dénuée d’intelligence a fait son succès auprès des caricaturistes et dessinateurs de presse d’hier et d’aujourd’hui ; beaucoup l’ont utilisée pour illustrer la rapacité  d’un despote ou d’un État sur ses voisins, d’un mouvement politique ou  terroriste sur une région. Les événements tragiques actuels montrent que ce [...]

Lire la suite de: Poulpe, sale bête mais enfant chéri des dessinateurs *

27 octobre 2014

Au zoo de Paris rénové, il n’y a pas que des déconvenues

La semaine dernière, j’ai évoqué, sans les décrire puisqu’ils sont de notoriété publique, les objectifs du parc zoologique de Paris rénové; j’ai surtout rendu compte des deux déconvenues rencontrées avant même d’y être entré. La troisième déconvenue, et il y en a d’autres malheureusement, fut de constater l’absence totale d’animaux originaires d’Asie et des régions du pôle nord. Ce qui fait qu’ont disparu plusieurs des « vedettes ; les anciennes : ours (blancs, bruns, noirs) et tigres; les récentes, comme le panda géant; autres géants : les éléphants d’Asie ne sont [...]

Lire la suite de: Au zoo de Paris rénové, il n’y a pas que des déconvenues

20 octobre 2014

De Vincennes à Paris: un zoo très logique

J’ai enfin revisité le zoo, autrefois dit « de Vincennes », qui a changé de nom et radicalement d’aspect. Une première déconvenue surprend le visiteur venu de Paris en autobus par la ligne 86: si la porte d’entrée rose du carrefour de la Demi-lune, du côté du grand rocher,  a été conservée dans son jus, elle n’est plus qu’un décor car elle est fermée ; une affichette presque confidentielle apposée sur un des portillons condamnés – provisoirement je l’espère – indique que l’entrée du zoo se trouve à 450 mètres sur l’Avenue [...]

Lire la suite de: De Vincennes à Paris: un zoo très logique

7 juillet 2014

Obèle, comme la mort

Les joueurs de scrabble connaissent ce mot. Les spécialistes des domaines où ce terme est utilisé connaissent également le sens de ses diverses acceptions. Dans les livres et autres publications scientifiques, ce signe (†) voisine le patronyme de personnes décédées ; mais qui d’autre sait qu’il s’agit d’un obèle?

Les parents, amis et connaissances disparaissent les uns après les autres ; leurs noms occuperont bientôt une page entière, véritable cimetière de papier. Adieu Philippe, cousin que je connaissais peu mais qui m’a rappelé quelques souvenirs du temps où nos familles étaient proches ; [...]

Lire la suite de: Obèle, comme la mort