22 janvier 2020

Le salaire du ripeur

Encore un calendrier! Est-ce que vous allez passer comme ça tous les ans? Le dernier n’est même pas usé!

Janvier, mois des étrennes, touche à sa fin et je n’ai pas encore vu de représentants de ces divers corps de métiers qui passaient traditionnellement chez les gens pour leur proposer un calendrier ou quémander un peu d’argent. En cette période de grèves tous azimuts, les intéressés ont peut-être pensé que le moment était mal choisi… J’ ai traité de la question des étrennes il y a une [...]

Lire la suite de: Le salaire du ripeur

13 décembre 2019

Farce musique

Sur « France musique », la grève dure et perdure.  Qui s’en inquiète ? Les autres chaînes de « Radio France » ne sont pas non plus très loquaces à cet égard. S’agit-il d’omerta ou de boycott ? Une médiatrice répond néanmoins aux auditeurs mécontents et qui le font savoir, qu’ils écoutent France inter, France culture ou France musique. Ces « journées d’action », où les «  syndicalistes qui d’habitude ne font rien se mettent à bouger » comme disait Coluche, semblent être le cadet des soucis des instances dirigeantes de la [...]

Lire la suite de: Farce musique

11 mai 2015

De « Filacon » à « filanzane », il n’y a qu’un pas et… une coquille

Encore une incursion (san doute pas la dernière) dans le domaine de l’iconographie malgache ancienne. Dans un billet précédent, que je n’ai pas encore retrouvé,  je crois avoir évoqué l’intérêt de faire des recherches sur le web à partir de mots mal orthographiés. La pêche n’est jamais miraculeuse mais elle permet parfois de faire d’intéressantes trouvailles. Il en est ainsi avec le mot « filacon » repéré récemment et qui, associé au mot « Madagascar », donne l’information suivante : « gravure acier imprimée sur papier représentant Madagascar, intérieur de village Sakalave, à Vohemar, groupe de femmes [...]

Lire la suite de: De « filacon » à « filanzane », il n’y a qu’un pas et… une coquille

4 mai 2015

Solitude de l’exilé, avec ou sans papiers

En France, l’année a commencé sous le signe de la folie de deux desperados meurtriers ; un pilote dépressif décide ensuite de se suicider, entrainant dans la mort tous les occupants d’un avion dont il n’aurait jamais dû avoir le droit d’être seul aux commandes. 2015 est aussi une année où la terre se met de nouveau à trembler furieusement, faisant passer de vie à trépas en quelques secondes des milliers de fourmis humaines ne sachant pas à quelle brindille s’accrocher pour ne pas être ensevelies sous les décombres de leurs maisons ou des bâtiments publics. [...]

Lire la suite de: Solitude de l’exilé, avec ou sans papiers

20 avril 2015

France musique : marche ou trêve ?

Être journaliste dans la presse écrite est un métier enviable. Aligner des mots à longueur de journée et être payé de retour financièrement, moralement aussi - par les lecteurs en empathie avec vous - a de quoi séduire. Néanmoins, sauf s’ils ont la plume facile, cela ne doit pas être drôle tous les jours de trouver le sujet qui fera mouche car, malgré la désaffection du public et la baisse des ventes, la concurrence est encore rude dans la presse; de plus,  le journaliste ne fait pas qu’écrire ; il doit aussi lire [...]

Lire la suite de: France musique : marche ou trêve ?

10 novembre 2014

Et pourtant la France ne manque pas de ressorts

Pauvre François hollande au plus bas dans les sondages, pire que Barack Obama. Je ne reviens pas sur le parallélisme des trajectoires de ces deux chefs d’État. Ils ont ma sympathie, quoi qu’ils fassent, car il faut une certaine dose de courage pour lutter contre vents et marées et surtout contre une opinion publique versatile et maintenant en profond désamour avec eux. De Gaulle avait dit que les Français étaient des veaux. Je pense que beaucoup sont plutôt du genre mouton de Panurge, prêts à suivre le premier berger venu, de préférence [...]

Lire la suite de: Et pourtant la France ne manque pas de ressorts

15 septembre 2014

Rentrée – sortie

Pourquoi les rentrées sont-elles si difficiles même lorsqu’on n’exerce plus d’activité salariée ? Sans doute parce que, comme les “actifs”, on a vécu hors du temps pendant quelques semaines et que l’on ressent ce que vivent les écoliers, les lycéens les étudiants et, bien sûr, les nombreux travailleurs pour lesquels la fin des vacances signifie la perte de liberté et la confrontation avec le réel : hiérarchie tatillonne et autoritarisme insupportable des petits chefs, sans distinction de sexe, contexte politique national et international morose, déprimant et révoltant quand le dialogue se résumé aux échanges de tirs [...]

Lire la suite de: Rentrée – sortie