14 octobre 2018

Le banquet du Canal de Suez à Alexandrie (1865)

Le blogueur amateur de vieux papiers et aimant confronter leur teneur à l’actualité est parfois servi par le hasard et si ses archives contiennent le texte qui documentera le billet du jour, encore faut-il qu’il mette la main dessus à temps ! Ce sera le cas avec l’exposition qui s’ouvre à Marseille le 18 octobre prochain (1), une belle opportunité pour évoquer un texte relatant le banquet offert en 1865 à Alexandrie aux délégués [du commerce international] par le « Canal de Suez », présidé par M. Ferdinand de Lesseps.

Lire la suite de: Le banquet du Canal de Suez à Alexandrie (6 avril 1865)

26 avril 2015

Attendez-vous à ne plus savoir

Je parodie la célèbre formulation dont se souviennent les personnes qui, dans les années 50, écoutaient à la radio les chroniques politiques de Geneviève Tabouis; ce détournement me permet de parler de la mémoire et surtout de ses défaillances dues à l’âge. Soixante ans plus tard, je me souviens bien de la voix de tête de la chroniqueuse disparue en 1985 (1); elle commençait toujours son propos – elle le ponctuait aussi - par cette incantation insolite. Je n’oublie pas non plus  le timbre grave [...]

Lire la suite de: Attendez-vous à ne plus savoir

16 mars 2015

« Races » humaines et pieds plats

eut-on rire des manifestations de racisme? Certainement pas en lisant les propos fielleux tenus par les candidats du FN aux prochaines élections départementales, propos rapportés cette semaine par l’  Obs (1). Récemment mises au jour, les déclarations racistes de Charles Richet (1850-1935) prêtent un peu plus à rire par leur énormité ; elles ne vont pas moins conduire à débaptiser l’hôpital qui porte son nom à Villiers-le-Bel ; des noms de rue le seront peut-être aussi mais sans doute pas à Béziers ! L’ancien prix Nobel de Médecine, vraisemblablement [...]

Lire la suite de: « Races » humaines et pieds plats

9 février 2015

L’abeille, conte à peine futuriste

La population mondiale des abeilles déclinait depuis des années. Malgré les alertes des apiculteurs et des chercheurs scientifiques dénonçant l’emploi toujours plus massif des pesticides dans les cultures. Bien qu’ils sussent que leurs épandages étaient la cause majeure de la décimation de ces insectes indispensables à la pollinisation des plantes, les agriculteurs continuaient d’utiliser ces produits chimiques fatals pour tous les animaux et les abeilles domestiques en particulier. Ces dernières ayant un intérêt économique bien identifié, le contrôle du cheptel était plus facile à faire sur elles que sur les populations sauvages [...]

Lire la suite de: L’abeille, conte à peine futuriste

1 décembre 2014

Google faux frère de la cote

Google défraye actuellement la chronique pour sa position de quasi monopole sur le web. Cette question m’intéresse mais le sujet du jour ne concerne que l’activité de Google en sa qualité de moteur de recherche. S’il s’est imposé depuis des années, il n’est pas à l’abri de tout reproche, en premier lieu pour ses encarts publicitaires intempestifs et les « pop-up » irritants qui depuis peu rappellent au surfeur les sites commerciaux qu’il a visités récemment (la dernière fois, j’ai eu droit à des fauteuils !) A côté de cela, la fonction « recherche [...]

Lire la suite de: Google faux frère de la cote

10 novembre 2014

Et pourtant la France ne manque pas de ressorts

Pauvre François hollande au plus bas dans les sondages, pire que Barack Obama. Je ne reviens pas sur le parallélisme des trajectoires de ces deux chefs d’État. Ils ont ma sympathie, quoi qu’ils fassent, car il faut une certaine dose de courage pour lutter contre vents et marées et surtout contre une opinion publique versatile et maintenant en profond désamour avec eux. De Gaulle avait dit que les Français étaient des veaux. Je pense que beaucoup sont plutôt du genre mouton de Panurge, prêts à suivre le premier berger venu, de préférence [...]

Lire la suite de: Et pourtant la France ne manque pas de ressorts

4 août 2014

Publicité télévisuelle abhorrée

Qui ne se souvient de l’irrésistible sketch des Inconnus mettant en scène deux jeunes de banlieue dialoguant de loin ; l’un, depuis la rue, invite l’autre - à sa fenêtre du premier étage - à venir le rejoindre. Mais voilà, ce dernier ne peut pas descendre : il attend qu’arrive la prochaine coupure publicitaire à la télévision tandis que sa mère suit un film… Autant cette légère satire contre l’inculture m’a amusé en son temps, autant je n’ai pas ri samedi dernier en regardant (de nouveau) deux épisodes de Maigret, [...]

Lire la suite de: Publicité télévisuelle abhorrée