15 avril 2020

Albert Marquet et la Seine... à Grenelle

n ces temps de pandémie où les propos quasi viraux des « collapsionnistes » rivalisent sur les réseaux sociaux avec ceux des complotistes qui tentent eux-aussi de « noyer le poison », peut-on parler d’autre chose que du covid-19 sur un blog ? Oui, en espérant que des surfeurs sauront s’épargner la lecture de ces textes délétères et invasifs,  parce que les  relaient comme paroles d’évangile des sympathisants aussi naïfs que convaincus. Ces derniers feraient mieux de s’informer à des sources sûres. Mais il leur est sans doute difficile de faire un [...]

Lire la suite de: Albert Marquet et la Seine… à Grenelle

16 février 2020

Le Carnet à desseins est aussi aussi une cimaise virtuelle

réée en 2011 pour accueillir des écrits d’amis et de parents, la rubrique « Carnet à desseins » élargit son périmètre dix ans plus tard; avec l’ ouverture d’une « cimaise virtuelle ». Celle-ci permettra d’y accrocher des œuvres en quête d’hébergement. Dès ce dimanche 15 février 2020, elle accueille celles d’un artiste qui n’est pas un nouveau venu dans le monde de l’art : F. Nirina. Jusqu’à présent, il n’avait participé qu’à des expositions temporaires, dans des salons ou des galeries. Son second prénom (Désiré [...]

Lire la suite de: Le Carnet à desseins c’est aussi aussi une cimaise virtuelle

9 janvier 2020

Donner sa langue au Shazam

La grève qui n’en finit toujours pas à Radio France aura au moins un effet positif pour certains auditeurs de France musique; ceux qui enragent de ne pas pouvoir identifier une des œuvres diffusées en boucle lors des interruptions ritualisées des programmes. Ils ont mis à profit ce grand vide culturel en adoptant Shazam, la plus fameuse des applications capables d’identifier une œuvre musicale et de donner le nom du compositeur.

Echaudé par «  Google images » aux bien piètres performances, ainsi que je l’ai expliqué, j’avais jusqu’à présent [...]

Lire la suite de: Donner sa langue au Shazam

1 janvier 2020

Mayer vœux 2020

Je vous souhaite la bonne année (1852)

La ressemblance des deux dessins (ci contre et en bas de page) illustrant ce billet du Nouvel An choc est frappante, à l’instar des scènes qu’ils représentent. Si le remploi d’une idée peut être accidentel et pardonnable, la copie quasi conforme d’un dessin l’est moins.

Ben (1), l’auteur de ce qui à première vue ressemble fort à un plagiat   manquait-il  d’inspiration en ce jour de l’An 1952, quand il a publié le sien dans « Le Rire » ? (2) Ce [...]

Lire la suite de: Mayer vœux 2020

11 novembre 2019

Encore sous le signe de Tintin

Alain Finkielkraut doit-il à sa mère d’être devenu académicien ? Parce qu’elle l’empêchait de lire des bandes dessinées lorsqu’il était enfant, lui imposant - et elle n’avait sans doute pas tout à fait tort - de ne lire que des livres. C’est peut-être la raison de son aversion foncière pour un genre qu’il ne doit pas connaître beaucoup puisqu’il est censé n’avoir jamais regardé de « petits Mickeys ». D’ailleurs, quand on l’interroge à ce sujet, il semble ne pas être en mesure de citer un seul auteur ni même un titre, [...]

Lire la suite de: Encore sous le signe de Tintin

30 juin 2019

Des modelages; des maux de l’âge ?

L

e titre du billet du jour (et unique billet du mois en raison d’activités nouvelles !) ressemble à un début de dialogue de sourds. Cela n’en est pas un ; il m’a été inspiré par la lecture d’un article de Télérama (1) et le visionnage d’un documentaire diffusé lors d’un journal télévisé.. Le premier document traitait d’une activité qui m’est devenue chère depuis la fin l’année dernière: « toucher la terre », plus précisément faire du modelage. Ce nouveau hobby prend désormais une [...]

Lire la suite de: Des modelages; des maux de l’âge ?

27 mai 2019

Saint-Maurice refait son cinéma ou les ouailles et les joies du Capitole retrouvées

Le jeu de mots est une des caractéristiques de la blogosphère ; les webmestres ne se privent pas d’y recourir, contents d’être les premiers à en trouver un, inédit de préférence. Ce n’est le cas des deux variantes réunies dans le sous-titre du présent billet ; ainsi, pour commenter l’action de Barack Obama, un blogueur évoquait récemment les « ouailles du Capitole » et « Les joies du Capitole » ont servi en 1935 à Jacques Bousquet et Albert Willemetz pour intituler une opérette [...]

Lire la suite de: Saint-Maurice refait son cinéma ou Les ouailles et les joies du Capitole retrouvées