27 octobre 2014

Au zoo de Paris rénové, il n’y a pas que des déconvenues

La semaine dernière, j’ai évoqué, sans les décrire puisqu’ils sont de notoriété publique, les objectifs du parc zoologique de Paris rénové; j’ai surtout rendu compte des deux déconvenues rencontrées avant même d’y être entré. La troisième déconvenue, et il y en a d’autres malheureusement, fut de constater l’absence totale d’animaux originaires d’Asie et des régions du pôle nord. Ce qui fait qu’ont disparu plusieurs des « vedettes ; les anciennes : ours (blancs, bruns, noirs) et tigres; les récentes, comme le panda géant; autres géants : les éléphants d’Asie ne sont [...]

Lire la suite de: Au zoo de Paris rénové, il n’y a pas que des déconvenues

20 octobre 2014

De Vincennes à Paris: un zoo très logique

J’ai enfin revisité le zoo, autrefois dit « de Vincennes », qui a changé de nom et radicalement d’aspect. Une première déconvenue surprend le visiteur venu de Paris en autobus par la ligne 86: si la porte d’entrée rose du carrefour de la Demi-lune, du côté du grand rocher,  a été conservée dans son jus, elle n’est plus qu’un décor car elle est fermée ; une affichette presque confidentielle apposée sur un des portillons condamnés – provisoirement je l’espère – indique que l’entrée du zoo se trouve à 450 mètres sur l’Avenue [...]

Lire la suite de: De Vincennes à Paris: un zoo très logique

29 septembre 2014

Paris cadenas : assez !

L’acquisition récente d’un « Panorama des 7 ponts » trouvé fortuitement chez un encadreur m’a rappelé avec nostalgie ce Paris que j’ai habité dans les années 70. Il  ressemblait fort à celui représenté sur cette gravure colorisée de grand format (56 x 22 cm) vraisemblablement reproduite à partir du négatif sur verre en noir et blanc réalisé par l’agence Rol en 1919. On retrouve d’ailleurs cette vue sur les nombreuses cartes postales publiées au début des années 20 mais ces dernières n’en donnent qu’une image fragmentaire. La photo aurait été prise du haut de l’église Saint-Gervais, [...]

Lire la suite de: Paris cadenas : assez !

28 novembre 2012

Chanter la gare de Lyon

La tour de l’horloge de la gare de Lyon fut hier, moins aujourd’hui à cause des grands immeubles modernes qui l’enserrent et l’étouffent, le phare ou l’amer de nombreux voyageurs en partance pour le Midi ou les régions du sud-est. Barbara a chanté la gare et, avant elle, maints écrivains français ont dit ce que leur inspirait la tour. Si Jean Giono considérait ce « repère majestueux » comme le plus grand monument de Paris et son horloge le symbole du départ [...]

Lire la suite de: Chanter la gare de Lyon

18 mai 2011

Sur les pas de la femme du boulanger

Si la justice américaine prouve que les accusations portées contre Dominique Strauss-Kahn par la femme de chambre de l’hôtel Sofitel de New York sont avérées, celui-ci sera dans de sales draps. Il devait pourtant disposer de beaux draps, pour le moins de soie, dans la suite qu’il occupait quand on sait le prix d’un séjour dans ce type d’appartement. Bien de ses ex-futurs électeurs pour la présidentielle, actifs ou retraités, aimeraient toucher par mois la moitié des 3000 dollars dépensés pour une seule nuit dans cet établissement…Je ne m’en tiendrai qu’à cet aspect de la vie [...]

Lire la suite de: Sur les pas de la femme du boulanger

2 février 2011

Saint-Maurice (Seine), parfums d’hier

Les informations disséminées sur le Web font de ce média un gigantesque puzzle dont  il serait vain de vouloir assembler les morceaux si les liens permettant de relier utilement entre elles les idées n’existaient pas (on se passerait des liens abusifs des sites malhonnêtes, soit dit en passant). Encore faut-il jouer collectif et ne pas faire de ses pages web ou de son blog un ilot perdu sur lequel le surfeur abordera au hasard d’une navigation aléatoire. Cette remarque concerne aussi les images. Elles font de la toile une incomparable source de documentation mais pas [...]

Lire la suite de: Saint-Maurice (Seine), parfums d’hier

29 avril 2009

Voir Paris en 2089...

Une visite de la belle exposition Henri Rivière présentée à la BNF (site Richelieu) donne à (re)voir les 36 vues de la Tour Eiffel. Lors du centenaire de la « Dame de fer », les éditions P. Sers avaient eu l’heureuse idée de rééditer ces magnifiques planches publiées dans un album paru au début du 20e siècle * et rarement proposé par les libraires d’ancien. Vingt ans après cette réédition, la tour est de nouveau à l’honneur et l’on nous dit que pas moins de 60 tonnes de peinture sont nécessaires [...]

Lire la suite de: Voir Paris en 2089…