12 novembre 2016

Trump haters versus Trump’s hate

Depuis l’annonce des résultats catastrophiques des élections présidentielles américaines, je me réveille chaque matin avec un sentiment de malaise. Cela doit être bien pire pour tous ces Américains clairvoyants dont les  votes  n’ont pas été assez nombreux pour barrer la route à celui qui a promis, entre autres inepties,  d’ériger un mur de béton à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Cet homme doit être quand même un peu étonné de se retrouver bientôt à la tête de son pays, sans autre programme que les mensonges, les  injures et  les invectives éructées pendant sa campagne indigne. [...]

Lire la suite de: Trump haters versus Trump’s hate

30 septembre 2016

1916 : année de mort et année de naissance

J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer la première guerre mondiale ; à travers les poèmes de trois auteurs qui ont participé aux combats : un Allemand, un Français et un Américain. Je reviens sur 1916 parce que j’ai relevé que cette funeste année, où  tant d’anonymes sont tombés sur les champs de bataille, marque aussi la disparition de personnalités ayant chacune joué un rôle politique important dans leur pays  : l’empereur d’Autriche François-Joseph, Raspoutine à la cour de Russie, le général Gallieni, en France et dans ses colonies ou futures colonies. Récemment nommé ministre de [...]

Lire la suite de: 1916 : année de mort et année de naissance

30 juin 2016

La kalachnikov pour tous

Un peu partout, les fous de leur « Dieu » tirent à la kalachnikov dans les foules ou se font exploser au milieu d’elles, sans raison et sans état d’âme.
à Karachi, Amjar Sabri, célèbre chanteur pakistanais est tué par balles. Son répertoire, de qualité, était considéré comme « blasphématoire » [sic] par ses assassins talibans.
A Orlando, un homophobe, vraisemblablement homosexuel lui-même, tue à l’arme automatique plusieurs dizaines de personnes dans la boite « gay » qu’il fréquentait.
A Londres, la députée Jo Cox est assassinée par un autre fou qui, lui, [...]

Lire la suite de: La kalachnikov pour tous

26 mai 2016

« L’homme est une triste machine »

« Convenons que l’homme (ou la femme ; l’un et l’autre vaut mieux) est une triste machine. Je suis furieusement lassé de la mienne. Il y a des saisons où il vous prend des redoublements de lassitude, comme on a après le dîner des envies de vomir. La vie après tout n’est-elle pas une indigestion continuelle ? » (1)

Qui, mieux que Flaubert pouvait exprimer l’état d’âme dans lequel je me trouve depuis des mois et qui annihile toute volonté de me désengluer de ma quasi torpeur. La lecture de la presse, l’écoute de la radio, le [...]

Lire la suite de: « L’homme est une triste machine »

12 mars 2016

La Terre tourne, mais au tragique

L’auteur de ce constat ne m’en voudra pas d’avoir donné au titre du  billet d’aujourd’hui ce qui est aussi un vers extrait d’un poème qu’il m’a confié. Décidément, je continue de m’en remettre aux amis pour alimenter ce blog devenu bien taiseux. Mais la vision qu’a Pierre Gout, encore lui, du monde actuel correspond si bien à ce que je ressens personnellement qu’elle m’oblige à laisser de nouveau la parole à l’auteur du poème. Je n’en ai pas fini, je pense, de me défausser ainsi sur lui – et peut être [...]

Lire la suite de: La Terre tourne, mais au tragique

6 novembre 2015

Immortelle et mauvaise nature humaine

Le visionnage du documentaire consacré à Staline (1) a empêché de dormir le sympathisant communiste que je fus dans ma lointaine jeunesse. Soulagé de n’avoir jamais été encarté, je n’en ai pas moins été sidéré de voir l’ensemble des atrocités commises par le dictateur sanguinaire et sans état d’âme ; ce qui m’a obligé à penser de nouveau au culte insensé qui lui était voué, à l’époque où le PC français était encore un parti qui comptait dans la sphère politique. Le nombre de morts que le tyran a eu sur la conscience, avant et [...]

Lire la suite de: Immortelle et mauvaise nature humaine

2 octobre 2015

France blanche, noire ou rose

Malgré mes origines sociales judéo-chrétiennes, ma peau n’est ni blanche ni noire ; elle n’est pas rouge non plus et, bien que n’étant pas sioux, je sors de ma réserve. Pour réagir aux propos provocateurs de Nadine Morano sur la « France blanche ». Il n’était pas nécessaire qu’elle rappelle ces évidences mais si elle a cru bon de le faire, ce n’est pas par pure connerie, n’en déplaise à Guy Bedos ; son cas est plus grave. Dans le contexte actuel de crainte diffuse et pas objective de voir la France « envahie » par [...]

Lire la suite de: France blanche, noire ou rose