9 septembre 2009

Cromo da Como

Le lent ballet des voiliers sur le lac donne la mesure du temps qui s’écoule, lentement. A la suite de Stendhal, rien moins et de tant d’autres écrivains qui furent subjugués mais sans être victime du syndrome associé au nom du premier, je reste scotché sur le balcon à contempler un paysage grandiose. Il n’est cependant pas aussi immuable qu’il en a l’air. Heureusement, de loin, dans cette partie du lac de Côme - la plus large -, les traces de l’urbanisation rampante ne semblent pas trop agressives. De l’infiniment grand à l’infiniment petit, les [...]

Lire la suite de: Cromo da Como

29 avril 2009

Voir Paris en 2089...

Une visite de la belle exposition Henri Rivière présentée à la BNF (site Richelieu) donne à (re)voir les 36 vues de la Tour Eiffel. Lors du centenaire de la « Dame de fer », les éditions P. Sers avaient eu l’heureuse idée de rééditer ces magnifiques planches publiées dans un album paru au début du 20e siècle (1) et rarement proposé par les libraires d’ancien. Vingt ans après cette réédition, la tour est de nouveau à l’honneur et l’on nous dit que pas moins de 60 tonnes de peinture sont nécessaires [...]

Lire la suite de: Voir Paris en 2089…

22 janvier 2007

« Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu... »

22 janvier 2007

Il existe des canaux ailleurs que dans le Nord et les Flandres et si Jacques Brel reste le grand maître ès nostalgie pour avoir si bien chanté ceux du plat pays qui était le sien, il n’a pas le monopole de l’expression de ce sentiment. Les photographes aussi ont su le traduire en fixant sur la pellicule les images de paysages traversés par un canal. Deux lignes fuyantes des berges, eau presque immobile, deux rangées de peupliers sur fond de nuages. Sentiment du temps qui s’écoule. Et lorsque une [...]

Lire la suite de: « Avec un ciel si bas qu’un canal s’est perdu… »