21 septembre 2021

« Desseins de la semaine » continûment

le blog n’était pas en panne ; en cette période de « grandes vacances », son auteur a décidé qu’il pouvait s’accorder quelques semaines de détente. Il les a mises à profit pour approfondir les recherches généalogiques commencées en début d’année, recherches qui lui ont permis de retrouver plusieurs lignées d’ancêtres maternels cévenols dont les plus anciens repérés vivaient en 1591. Huit mois plus tard, il est parvenu à remonter de plus d’un siècle dans le temps - soit en l’année 1462 - c’est à dire trente ans avant la découverte de l’Amérique, ce qui n’est pas rien ! Je doute que mes aïeux contemporains de cet événement qui a changé le cours de l’Histoire en aient jamais entendu parler dans leur hameau isolé au pied de la montagne de Brion car leurs préoccupations quotidiennes étaient pour la plupart de fabriquer des bas ou de cultiver la terre et non l’ esprit ; élargir ses connaissances était alors le privilège d’une minorité.

A l’occasion de ces recherches généalogiques, j’ai compris qu’on pouvait facilement tomber dans l’addiction ! Qui plus est, quel n’a pas été mon étonnement de découvrir fortuitement une parenté avec le fils d’un ami de quarante ans, dont une partie des ancêtres de son épouse ont vécu dans le même bourg que les miens ! Cela nous le savions mais nous ignorions totalement cette parenté, aussi lointaine fût-elle. Ce fut une belle occasion de se retrouver lors d’un dîner « après vendanges », pour évoquer ces ancêtres communs et d’avoir la confirmation qu’une branche commune à nos lignées respectives était apparentée à celle dont était issu le malheureux Louis Nathaniel Rossel, colonel démissionnaire de l’armée, passé du côté des Communards, injustement condamné à mort et fusillé en 1871!

L’étude des sources (archives municipales, actes de mariages et autres actes notariés) a également convaincu ces généalogistes réunis pour évoquer ces questions, qu’avant et après la révocation de l’Édit de Nantes, la situation matérielle des Cévenols de confession protestante n’est pas la même ; elle a fortement décliné du fait de l’intolérance religieuse. On sait combien ces rebelles à l’imposition de la religion catholique ont souffert des interventions punitives des dragons de Louis XIV dans cette région qu’ils ont martyrisée. Une correspondante, dont un ancêtre a « servi » sur les galère royales, m’a également signalé un livre (1) citant un de mes aïeux qui a préféré l’exil plutôt que de renoncer à sa foi. Si mon parent nouvellement découvert a pour sa part le triste privilège de compter dans sa lignée une aïeule ayant connu les geôles de la Tour de Constance, je n’ai pas encore eu connaissance d’ancêtres qui auraient péri sur la roue, comme ces camisards, aïeux de Monique de Fontanès évoqués dernièrement mais un qui abjure à Lasalle le 6 juin 1686, mais reste suspect, selon Charles Bost…

L’arbre généalogique familial, qui de ce côté tient plus du frêne que du cocotier, est encore incomplet et à l’état de manuscrit. Sur le web, sont d’ores et déjà présents divers tronçons établis par ce lointain parent évoqué précédemment et d’autres parents putatifs, avec lesquels je suis entré en contact pour faire le point. Ces fragments d’arbre, permettront de compléter le mien et de le mettre ensuite en ligne. Ce sera la prochaine étape.

1. L’Église réformée de Saint-Jean de Gardonnenque en Cévennes : 1551-1957 / [par Gaston Cadix]. - Saint-Jean du Gard : [s.n.], 1957. Un autre tirage a été publié en 1959 dans le cadre des « Cahiers cévenols, (“achevé d’imprimer sur les presses de l’imprimerie Marendaz et fils a Lutry le 22 mai 1959”).

18 août 2021

Rien ne sert de courir, il faut partir à pointes

Aux JO de 2021, le Norvégien Karsten Warholm est passé sous la barre des 46 secondes aux 400 mètres, avec un temps de 45 secondes, 94. Le coureur arrivé deuxième est descendu lui-aussi sous la barre des 46 secondes. Depuis le record de France  (47 s. 6/10e) établi le 8 juillet 1934 par Raymond Boisset disparu il y a tout juste trente ans (1), le gain de temps a été d’une seconde et demie mais les efforts des coureurs pour tenter de battre de [...]

Lire la suite de: Rien ne sert de courir, il faut partir à pointes

10 août 2021

De deux livres sur les Cévennes absents du catalogue général de la BNF

osséder des livres non répertoriés dans le catalogue général de la BNF serait-il un privilège ? Je l’ignore; en tout cas c’est une belle opportunité pour aborder ce sujet sur un blog et de raconter à cette occasion deux ou trois anecdotes sur les faiblesses du catalogage et les techniques du livre. Mon incursion récente dans le domaine cévenol m’ayant conduit à vérifier quelques références d’ouvrages qui en relèvent et qui figurent dans ma bibliothèque personnelle, j’ai pu une nouvelle fois constater [...]

Lire la suite de: De deux livres sur les Cévennes absents du catalogue général de la BNF

1 août 2021

« Vive l'eau, vive l'eau qui ... »

e n’en ai pas terminé avec l’Almanach du Val Borgne dont j’ai évoqué la semaine passée l’ultime numéro paru. En me replongeant, c’est le cas de le dire, dans ce numéro consacré à « l’eau en Cévennes », l’eau bienfaisante mais aussi destructrice (1), j’ai constaté qu’un entrefilet figurait à la suite du poème d’un amateur d’absinthe qui a beaucoup chanté le vin et les boissons alcoolisées, à savoir Raoul Ponchon; il avait fait une exception en écrivant « Vive l’eau » (2). Le blog me [...]

Lire la suite de: Vive l’eau, vive l’eau qui…

25 juillet 2021

Adieu Pierre Mourgues

e retour d’un séjour à Cazeneuve, petit village de la Ténarèze (Gers), je n’avais pas encore trouvé le sujet du billet de blog à venir. Je rappelle que j’ai découvert ce lieu il y a juste dix ans et que j’y retourne assez souvent, l’endroit étant relativement tranquille et le cadre dépaysant car les collines rappellent celles de la Toscane. Je n’ai pas eu à chercher plus longtemps le sujet de ce billet car un courriel arrivé entre temps me l’a [...]

Lire la suite de: Adieu Pierre Mourgues

12 juillet 2021

Arbres sacrés et sacrifiés (suite)

Je reste “dans les arbres”, en revenant sur un sujet abordé il y a déjà dix ans; il y  ėtait question de la prise de conscience de l’importance des arbres, de la création de diverses sociétés des amis des arbres et du rapport aux arbres qu’avaient les coopérants européens au Rwanda.   J’avais alors annoncé un complément aux  souvenirs d’une amie coopérante dans ce pays mais je n’avais pas encore donné suite; l’éruption récente du Nyiragongo en république démocratique du Congo voisine me donne l’occasion d’evoquer ce qu’elle rapportait [...]

Lire la suite de: Arbres sacrés et sacrifiés (suite)

11 juillet 2021

Étienne Gautier : Le déboisement de nos montagnes (deuxième partie)

Après avoir expliqué les causes des inondations dans les régions de montagne déboisées, Étienne Gautier montre maintenant les autres conséquences du déboisement, avec des exemples locaux et apporte des éléments de solution, sous forme de recommandations, dont le reboisement. J’ai déjà abordé le sujet sur ce blog en 2009, à propos de la création, voilà plus d’un siècle à Nice, d’une société de défense des arbres.

Notre région du sud-est qui alimente tant de cours d’eau, en voit tarir la source avec la disparition des forêts. Les Basses-Alpes, notamment, si riches au [...]

Lire la suite de: Étienne Gautier: Le déboisement de nos montagnes (deuxième partie)