1 avril 2020

Des poids et mesures

au cours de tournées effectuées par un vérificateur des poids et mesures, trois incidents succinctement notés ci-après se sont produits :

a) En tournée de vérification périodique, le vérificateur s’est présenté dans une pharmacie, pour y vérifier une bascule-romaine placée dans le magasin et destinée au pesage des personnes.
Le pharmacien s’est obstinément opposé à cette vérification.

b) En tournée de surveillance dans un marché, le vérificateur constate que la balance, système Béranger, placée sur l’étal d’un boucher, est faussée au moyen d’un corps étranger fixé à l’un des deux paliers porte-tige ou pièces supportant directement les plateaux.

c) En tournée de surveillance, le vérificateur a dû requérir l’assistance du maire pour pouvoir pénétrer dans l’atelier d’un mécanicien constructeur.
Il a constaté, en présence du maire : 1°) qu’une bascule décimale servant dans l’atelier au pesage et à la vente de déchets de métaux n’était pas revêtue du poinçon de vérification périodique ; 2°)  que ce mécanicien fabricant d’appareils de frappe à vis de 30 millimètres n’était pourvu ni de l’autorisation ni du registre réglementaire.

Avant de donner à ces incidents les suites qu’il juge nécessaires, le vérificateur sollicite l’avis de l’inspecteur régional.  Dans son rapport, il expose les faits résumés ci-dessus, cite les textes qui, à ses yeux, permettraient d’obtenir la répression des infractions commises [...]

C’était, à l’occasion de ce 1er avril 2020 qui ne prête pas trop à rire, le sujet d’une épreuve du très sérieux Concours pour l’emploi de vérificateur-adjoint des poids et mesures, session du 14 mars…1938. Cette session fut-elle la pénultième? La dernière trace retrouvée concerne le concours de 1939.

Lectures confinementaires:
Où l’on apprend que la mère de Charles Garnier avait eu l’intention de faire de son fils un vérificateur, parce qu’on lui avait dit que ce métier était bien payé, ce qui était encore le cas au début du 20e siècle.
Des difficultés d’exercice rencontrées avec un garde champêtre par un vérificateur qui s’en plaint au sous-préfet.
Sur l’histoire de la métrologie.
Chronologie des principaux textes en métrologie légale de 1789 à 1944.

Balance à colonne

22 mars 2020

Ne pas vivre con mais finement!

Ceci n'est pas un isoloir

Le premier tour des élections municipales a eu lieu mais le deuxième est repoussé à juin, comme on pouvait s’y attendre. Ce délai laisse aux candidats qui doivent y aller le temps de préparer les fusions de listes. Multiplier le nombre des listes n’est jamais très bon pour les résultats, soit dit en passant et je parle par expérience - pour m’être présenté autrefois à des élections locales sur une liste PSU. L’éparpillement des voix qui en résulte permet seulement de [...]

Lire la suite de: Ne pas vivre con mais finement!

14 mars 2020

Covid : les métamorphoses

Peut-on rire du covid-19 et de la pandémie qui affecte la population mondiale ? Des internautes qui aiment les jeux de maux se sont déjà emparé du « virus de la Corona », dont - selon la rumeur - feu Jacques Chirac-aurait été affecté, comme tant de buveurs de bière amateurs de la marque.

Le coronavirus, dont je disais il y a quinze jours qu’il ne faisait pas de quartiers et ne tenait pas compte des quartiers de noblesse des gens, a touché des dirigeants iraniens ; ceux-là [...]

Lire la suite de: Covid : les métamorphoses

11 mars 2020

« Si les femmes doivent être éligibles aux tribunaux et chambres de commerce »

La Journée internationale des droits des femmes 2020 vient d’avoir lieu. Je me devais d’y aller derechef d’un commentaire sur cet événement ô combien nécessaire. Je crains d’ailleurs qu’on ne doive célébrer cette journée longtemps encore, du fait de la lenteur du cheminement vers la parité ; sans compter les multiples croche-pieds dont sont victimes les manifestantes féministes, y compris ceux que leur décochent les flics misogynes intervenant dans les rassemblements.

Pour [...]

Lire la suite de: « Si les femmes doivent être éligibles aux tribunaux et chambres de commerce »

29 février 2020

Le Coronavirus ignore les frontières ; les bactéries aussi

La Chine est dans ses petits souliers, non pas parce qu’elle serait revenue au temps où les fils du Ciel (tiens, ça me rappelle quelque chose) bandaient les pieds des femmes ; les déformations anatomiques résultant de ces contentions répondaient, dit on, aux canons de la beauté, du moins aux yeux des hommes. Personnellement, je vois en ces manipulations barbares un moyen pour empêcher les femmes de s’enfuir ; un peu comme le fichage et le flicage dignes de la stasi qui caractérisent la Chine d’aujourd’hui empêchent [...]

Lire la suite de: Le Coronavirus ignore les frontières ; les bactéries aussi

25 février 2020

« La voie de la sécularisation reste la meilleure pour une société démocratique »

demoiselle et garçon d’honneur (1935) - prélude à un mariage

Cette réflexion s’inscrit assez bien dans le débat sur la place de l’islam dans la France d’aujourd’hui. On la doit à Frédéric Razanajao dont on connaît les prises de position chrétiennes et humanistes sur les problèmes de société. Elle est extraite d’un texte écrit en 2017 et resté inédit, abordant aussi les questions du fanatisme et de pureté raciale dont certains extrémismes font leur crédo : « Pureté mortifère, religion et sécularisation ». Tel est le titre de [...]

Lire la suite de: « La voie de la sécularisation reste la meilleure pour une société démocratique »

16 février 2020

Le Carnet à desseins est aussi aussi une cimaise virtuelle

Créée en 2011 pour accueillir des écrits d’amis et de parents, la rubrique « Carnet à desseins » élargit son périmètre dix ans plus tard; avec l’ ouverture d’une « cimaise virtuelle ». Celle-ci permettra d’y accrocher des œuvres en quête d’hébergement. Dès ce dimanche 15 février 2020, elle accueille celles d’un artiste qui n’est pas un nouveau venu dans le monde de l’art : F. Nirina. Jusqu’à présent, il n’avait participé qu’à des expositions temporaires, dans des salons ou des galeries. Son second prénom (Désiré en français) [...]

Lire la suite de: Le Carnet à desseins c’est aussi aussi une cimaise virtuelle